Qui sommes-nous ?


L’Union de Locataires d’Anderlecht-Cureghem a pour but la réalisation effective du droit au logement :

  • En logeant d’une manière adéquate et décente les familles selon leur composition et leurs besoins;
  • En oeuvrant à protéger la fonction logement dans le quartier.

L’association a également pour objectif l’insertion professionnelle des personnes en difficultés sur le marché du travail.

En 1990 (dans le cadre du Développement Social du Quartier de Cureghem) l’Union de Locataires d’Anderlecht-Cureghem a débuté son action par la création d’un service social logement agréée par la Région Bruxelloise (Ministre du Logement) comme association œvrant à l’Insertion par le Logement.

Constatant l’inadaptation des logement aux besoins des familles et à leur capacité financière, l’ULAC s’est impliquée dans l’accompagnement social des opérations de rénovation et de construction de logements sociaux à Cureghem.
L’ULAC a mené différents projets de logements en partenariat avec de nombreux acteurs sensibles à cette question.
Aujourd’hui l’ULAC a réalisé la rénovation de 58 logements dont elle assure l’accompagnement social. La gestion de ces logement est confiée, depuis 2015, à l’Agence Immobilière Sociale d’Anderlecht-Cureghem.

L’ULAC s’est d’emblée investie en impliquant les habitants dans les opérations de rénovation de logements sociaux (îlot Odon-Chimiste) ou de construction (chaussée de Mons par la SISP ASSAM) à Cureghem.
Ce travail préfigurera et forgera l’intérêt du personnel de l’ULAC et des habitants pour tous programmes de rénovation et de construction de logements à Cureghem : les Contrats de Quartiers, l’opération de rénovation du Fonds du Logement rue du Transval et aujourd’hui les opérations de constructions de logements (Projet Compas, City Gate, porte de Ninove, etc) par Citydev, la SLRB à Anderlecht.
Notre objectif est que ces programmes visent la participation des habitants pour adapter les solutions de relogement aux besoins sociaux de la population locale. Et non une prétendue mixité qui remet toujours à plus tard les besoins des mals logés des quartiers populaires.

En 1999, Le Secrétaire d’État en charge du Logement, a proposé à l’ULAC de prendre en charge un projet de cohésion sociale sur le site des « Goujons ». Afin de répondre aux besoins et demandes des habitants, l’ULAC a progressivement mis en place différents services de proximités du Projet de Cohésion Sociale des Goujons : (L’équipe d’embellissement, le lavoir social, le service d’aide-ménagères et la Cantine des Goujons). L’objectif de ces services est l’amélioration des conditions de vie des locataires, mais aussi la création d’emploi et de formation afin d’assurer l’insertion socioprofessionnelle de personnes peu qualifiées.

Plus d’informations sur les projets de l’ULAC se trouvent dans la partie “projets“.