Nos actions

  • Permanences sociales
  • École de devoirs “Arc en Ciel”
  • Activités extrascolaires
  • Cantine associative
  • Cours d’alpha-FLE
  • Projet culturel
  • Événements soutenant la convivialité
  • La Chronique des Goujons
  • Restaurant de quartier

Permanences sociales sur le site des Goujons


Bien souvent, l’action communautaire débute par un travail individuel. Les permanences sociales permettent d’accompagner différentes personnes dans la gestion de leurs difficultés et d’identifier les besoins et la récurrence de problèmes communs.

Par ailleurs, les publics qui n’ont pas dans leur capital social la faculté de construire une réflexion en groupe sont plutôt fermés aux processus passant par des réunions collectives. Les rencontres individuelles sont donc essentielles. Aux Goujons, de nombreux projets se sont construits par « petits bouts », au fil de conversations compilées par les travailleurs sociaux.
Une permanence destinée aux habitants se tient chaque jeudi de 14h00 à 15h30. C’est lors de cette permanence que transitent et sont analysées les demandes pour bénéficier des services de proximité.

Depuis le déménagement des permanences dans le local de l’ancienne coursive du 63, nous bénéficions d’un bureau accueillant qui permet d’assurer la confidentialité de ces entretiens.

École de devoirs “Arc en Ciel”


collageC’était l’une des premières demandes des habitants. De nombreuses familles occupent des logements trop petits, un environnement qui ne facilite pas les devoirs sereins. De plus, les parents peu scolarisés demandaient un encadrement professionnel pour leurs enfants.

Chaque année nous touchons de plus en plus d’enfants, en deux groupes d’âges depuis la rentrée 2014.

Notre école de devoirs est ouverte trois fois par semaine pour les primaires (6-12 ans), à quoi s’ajoutent des séances en plus petit groupe, le vendredi ou durant les vacances pour les élèves présentant des difficultés communes.

Monique MUHORAKEYE, éducatrice détachée par le service prévention de la commune, est responsable du suivi administratif et du contact avec les écoles du quartier. Deux autres animateurs encadrent les enfants.

Depuis la rentrée des classes de 2015, le jeudi après-midi se tient aussi une permanence destinée aux parents pour toute question ayant trait à l’éducation des enfants.

Activités extrascolaires


collageChaque mercredi après-midi et durant les vacances scolaires des activités sont mises en place pour les enfants.

Ces ateliers se font selon un thème récurent sur l’année: potag’art en 2013 et 2014, les haricots-philo en 2015 et goûts de voyages en 2016. Les références au potager existent car les enfants sont invités à s’initier au jardinage (dans les bacs situés aux abords du site) mais aussi à découvrir de nouveaux légumes lors des goûters sains proposés en fin de chaque rencontre.

À travers le travail de la terre, des créations plastiques, des jeux de coopération, des contes, du yoga, les enfants tissent des liens de solidarité et sont invités à réfléchir aux valeurs d’égalité, de respect de soi, des autres et de la nature.  Les enfants prennent confiance, se posent et apprennent à s’exprimer et à écouter les autres.

 
 
 
 

Cantine associative


Le numéro 104 de la rue des Goujons, juste en face de la tour de logements, est un lieu chargé de souvenirs pour les aînés aussi c’est avec désolation que ceux-ci avaient accueilli la fermeture de cet établissement.
« Le serpent » avait toutes les caractéristiques des vieux cafés de la région Bruxelloise, ses souvenirs de soirées dansantes, ses jeux de cartes et ses repas spaghetti animés mais aussi le mobilier bancal, les murs jaunis et une décoration pour le moins défraîchie.

L’ULAC, au travers du PCS/Goujons a vu dans cet espace chargé d’émotions positives une opportunité de développer un projet communautaire, a loué le local et a entreprit sa rénovation.

L’équipe d’embellissement y a réalisé un véritable chantier multidisciplinaire puisque tout a été remis à neuf et qu’une cuisine professionnelle y a été installée.

Alors que les travaux devant les Goujons ont commencé et ont pour objectif la construction d’un restaurant de quartier, la Cantine associative est avant tout un lieu de rencontre, à petite échelle, avec une volonté d’associer au maximum les usagers du lieu et du Projet de Cohésion Sociale à son développement.

Les habitants, les riverains et leurs amis peuvent profiter de l’espace lors de moments de convivialité autour de repas qu’ils confectionnent ensemble.

4 Lemmens


Cours d’alpha – FLE

Les animateurs du PCS assurent des tables de conversations FLE (français langue étrangère) deux fois par semaine et associent les apprenants aux autres activités (petit-déjeuners, sorties) pour une pratique de la langue en contexte.Un cours de français oral débutant se tient également trois matinées par semaine. Ce projet est mené en partenariat avec l’association LIRE&ÉCRIRE. Ces cours sont encadrés par un formateur qualifié en alphabétisation et s’adressent aux habitants du quartier peu scolarisés.

Projet culturel

La participation aux activités culturelles peut jouer un rôle clé en faveur de davantage d’inclusion sociale.Depuis mars 2015, l’Ulac a entamé un partenariat avec l’asbl Article 27.
Un petit groupe de spectateurs se rend régulièrement au théâtre, au musée ou au cinéma. La sortie est parfois encadrée par un animateur du PCS, parfois libre, l’animateur ayant seulement un rôle d’information et de rappel du moment et lieu choisi.Les animateurs veillent en outre à permettre l’accès à des clés de compréhension en vue de développer l’esprit critique des participants.

Événements soutenant la convivialité


collageTout au long del’année nous organisons diverses activités intergénérationnelles et interculturelles afin de créer ou renforcer les liens entre voisins. Ces fêtes, repas partagés, sorties culturelles ou récréatives sont autant d’occasions de se rencontrer pour les habitants. Pour les travailleurs sociaux, c’est aussi l’occasion de dialogue avec les usagers des activités pour coller au plus près de leurs demandes et identifier de nouveaux besoins.Pauses café
Chaque mercredi, un travailleur social du PCS encadre cette activité. Les participants sont essentiellement des personnes âgées (une vingtaine) faisant partie des plus anciens habitants des logements des goujons dont le groupe des « Joyeux goujons ».

La chronique des Goujons

Nous éditons un journal qui reprend les demandes des habitants ainsi que les différentes activités présentes ou futures du Projet de Cohésion Sociale. Nous le distribuons aux habitants de l’immeuble ainsi qu’au secteur associatif et politique de la Commune.

Exemples de publications de la chronique des Goujons :

 Chronique des Goujons – Décembre 2015(.pdf)

 Chronique des Goujons – Octobre 2016(.pdf)

Restaurant de quartier

En 2010, le périmètre autour des Goujons bénéficie d’un nouveau Contrat de Quartier : le CQD canal Midi.
Alors que le bureau d’étude chargé d’établir le diagnostic du quartier commence son travail, l’ULAC et le PCS « Goujons » entament un grand sondage auprès des habitants des Goujons. En ressort le souhait des habitants d’avoir accès à un restaurant social de quartier.Le CRU avait déjà, à plusieurs reprises, étudié la possibilité de réaménager une partie des parkings du socle côté rue en équipement collectif, un des objectifs étant également de désenclaver l’immeuble et d’améliorer les abords et accès.L’étude fut donc reprise et le CRU travailla à une étude de faisabilité aussi bien financière qu’architecturale. Une maquette compléta le tout. Un travail important fut également fourni afin de développer l’aspect insertion socio-professionnelle, tant au niveau des travaux de construction que pour l’exploitation du restaurant lui-même.
Le projet fut retenu par la Région et figura dès lors dans le programme approuvé par le gouvernement.
Mais le porteur de projet devait être la Commune.Après des tergiversations sur la désignation de l’auteur de projet, qui ont failli rendre impossible la construction du restaurant dans les délais, la Commune a finalement désigné un entrepreneur général pour les travaux en balayant l’obligation qui lui était faite de travailler avec le secteur de l’insertion socio-professionnelle. Les travaux devraient être réceptionnés fin 2016.
La faisabilité du projet ayant été sérieusement mise en doute à un moment, le CRU a épaulé l’ULAC lors de l’ouverture de la Cantine associative, juste en face des Goujons.

4 Lemmens