Historique et approche ILDE


Les objectifs des services de proximité sont d’une part, l’amélioration des conditions de vie des locataires et d’autre part, la création d’emplois afin d’assurer l’insertion socioprofessionnelle de personnes peu qualifiées.

Amélioration des conditions de vie

Nos services de proximité ont pour objectif de faciliter la vie des locataires les plus fragiles des Goujons. Les personnes qui peuvent bénéficier du service de proximité sont donc :

  • Les personnes âgées ;
  • Les personnes handicapées ;
  • Les femmes célibataires avec enfants à charge ;
  • Les personnes dans l’incapacité de réaliser les travaux pour cause de maladie.

Insertion socio-professionnelle

L’initiative locale pour le développement de l’emploi de l’ULAC s’adresse à un public sous- ou non-diplômé. Les équipes sont constituées de travailleurs « articles 60, §6 » sélectionnés par le CPAS d’Anderlecht dans le cadre de notre convention signée en 2005 : ces contrats ont une durée limitée de 1 ou 2 ans suivant l’âge du travailleur.

En collaboration avec le CPAS, l’ULAC privilégie les candidats issus du quartier. Lors du recrutement, il n’y a pas d’exigence au niveau des prérequis : en effet, l’ULAC s’engage à former le candidat via un programme de formations internes et/ou externes.
A la fin du contrat, nous réalisons un bilan global du travailleur en formation. A partir des rapports du coordinateur technique et du chef de chantier, le travailleur social chargé du suivi individuel s’entretient avec le travailleur sortant pour établir avec lui le futur de son parcours d’insertion sur le marché de l’emploi.

A l’issue d’un contrat article 60, la personne recouvre des droits aux allocations de chômage. Nous la soutenons et l’informons des services d’aide à la mise à l’emploi d’Actiris. Nous l’accompagnons dans la rédaction d’un curriculum vitae en lien avec ses compétences acquises dans notre Initiative locale pour le développement de l’emploi.

L’ULAC a signé une convention de partenariat avec le CPAS d’Anderlecht qui met à sa disposition des personnes art. 60. En 2003, 5 personnes étaient concernées par cette convention. En 2014, 12 personnes se sont succédé au sein de ces services de proximité. L’ULAC a signé des conventions similaires avec le CPAS d’Ixelles et de Schaerbeek.

FacebookTwitterGoogle+